Les hôtes

L’Université de Sherbrooke

Figure de proue en matière d’histoire du livre, l’Université de Sherbrooke compte de nombreux chercheurs associés au Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec (GRÉLQ) et à la Chaire de recherche du Canada en histoire de l’édition et sociologie du littéraire (EDISOC). Leurs travaux ont donné lieu à la création, à tous les cycles, de cours d’histoire du livre et, plus récemment, à la mise en place de programmes de formation professionnelle en édition. L’Université de Sherbrooke est en outre dépositaire de nombreux fonds d’archives d’éditeurs, acquis au fil des ans par l’entremise de dons d’individus et d’entreprises. Enfin, la revue savante Mémoires du livre / Studies in Book Culture est dirigée par Marie-Pier Luneau, avec la collaboration de Josée Vincent et Marc André Fortin, professeurs à l’Université de Sherbrooke et membres du GRÉLQ.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Plus grande institution culturelle du Québec par sa fréquentation et la diversité de ses missions, pilier essentiel de la société du savoir, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mandat d’offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec. Elle offre aussi les services d’une bibliothèque publique d’envergure. BAnQ déploie ses activités dans 12 édifices ouverts à tous : la Grande Bibliothèque au centre-ville de Montréal (où débutera le congrès SHARP 2015), BAnQ Vieux-Montréal, BAnQ Rosemont–La Petite-Patrie, BAnQ Gaspé, BAnQ Gatineau, BAnQ Québec, BAnQ Rimouski, BAnQ Rouyn-Noranda, BAnQ Saguenay, BAnQ Sept-Îles, BAnQ Sherbrooke et BAnQ Trois-Rivières. BAnQ publie trois numéros par année de sa revue grand public, À rayons ouverts, et un numéro annuel de sa revue savante, Revue de BAnQ.

L’Université McGill

Fondée en 1821, ce qui en fait l’une des plus anciennes universités du Canada, McGill est l’alma mater de premiers ministres, de récipiendaires du Nobel et de poètes célébrés dans le monde entier. Le campus principal (où le congrès s’achèvera) est situé au centre-ville de Montréal au pied du Mont-Royal. L’histoire du livre est enseignée aux départements d’anglais, d’histoire, de langue et littérature françaises ainsi qu’à l’École des sciences de l’information. Ses bibliothèques (la McLennan Library, par ses collections de livres rares, et la Osler Library, consacrée à l’histoire de la médecine) recèlent des trésors pour qui s’intéresse à la culture de l’imprimé en littérature, en architecture, en musique, en droit et en médecine. On trouve également à McGill des groupes de recherche voués à l’étude du livre médiéval (McGill Medievalists) et de la culture de l’imprimé en Europe durant la période romantique (Interacting With Print / Interactions avec l’imprimé). C’est là, enfin, qu’est éditée la revue Papers of the Bibliographical Society of Canada / Cahiers de la Société bibliographique du Canada.